Now Reading
Insolite : 24h s’écoule en Algérie sans qu’il ne se passe un drame

Insolite : 24h s’écoule en Algérie sans qu’il ne se passe un drame

La rédaction
alger

C’est une première depuis belle lurette. Les Algériens ont passé une journée sans mauvaises nouvelles. Une journée ordinaire sans douleur et sans cri (et sans eau forcément). Après un mois d’août tragique où l’on vu défiler tous les malheurs du monde, il semble que des jours paisibles s’offrent à nous. De quoi inquiéter les plus hautes autorités du pays. Et s’il s’agissait d’un complot ourdi par des forces hostiles pour déstabiliser la tourmente à laquelle les Algériens ont pris gout ? ça se tient.

Tebboune ordonne l’ouverture d’une enquête

Stupeur et incompréhension en Algérie après une journée sans problèmes. Quand je dis sans problèmes, j’exagère un peu. C’est juste qu’il y en a pas eu de nouveaux. Parce que comme l’a si bien dit Chadli « un pays sans problèmes n’en est pas un, et hamdoullah le nôtre n’en a aucun ». Et puis si ça se trouve, on les a tellement tous eus, les problèmes, qu’il n’en reste plus. On a tout essayé, mais vraiment tout. Là nous sommes en train de racler les fonds de tiroirs.

Stress hydrique, pic épidémique, manque d’oxygène, incendies ravageurs, assassinat de Djamel. Oui, un malheur ne vient jamais seul. Et en Algérie, ils s’en viennent par paquet entier. C’est naturel et régulier. Depuis le temps, nous en avons pris et le gout et l’habitude. Mais quand il y en a plus, il faut peut-être commencer à se poser des questions. Pourquoi ? Comment ? Qui est derrière cette accalmie ? Ainsi, le président Tebboune a-t-il chargé son premier ministre d’ouvrir une enquête pour en connaitre les raisons. « Cette situation n’est pas normale. Il y a anguille sous roche. 24h sans incident à signaler, c’est louche » s’est inquiété le président qui a promis de tout mettre en œuvre pour un retour rapide à la normale.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top