Vous êtres en train de lire
Frontières: Tebboune autorise les Algériens bloqués à l’étranger à survoler l’Algérie sur Google Earth

Frontières: Tebboune autorise les Algériens bloqués à l’étranger à survoler l’Algérie sur Google Earth

teboune

Les frontières algériennes seront fermées jusqu’à nouvel ordre. En gros, les Algériens de l’étranger désireux de rejoindre le sol algérien devront attendre la prochaine dérive des continents, vers l’an 2250.

Le président de la République ne prend aucun risque, la fermeture des frontières est le seul moyen qui lui permet d’échapper au processus de la récupération de l’argent volé.
Son excellence ferme ciel et mer pour rester peinard.

Or, en ce mois sacré, de nombreux voix se sont élevées, priant le gouvernement algérien de réfléchir plus sérieusement à la question. Faute d’idées, les autorités optent pour un geste pour apaiser la tension. Non, les frontières ne seront pas rouvertes, cependant, la diaspora pourra souffler un peu.

L’Algérie vue du ciel

Le président de la République se rétracte. Finalement, les Algériens malins qui ont troqué leur partie mère contre le pastis, la carte Navigo et les blondes de Clichy auront une deuxième chance. À partir de lundi, la diaspora est autorisée à survoler le ciel algérien, sur Google Earth. « Nous avons été très sévères j’avoue. Chaque Algérien (zouaves compris) a le droit de rentrer chez lui. Nous vous avons empêché mais cette injustice est désormais réparée ». Quoique je pense que ce n’est pas une bonne idée de quitter l’Europe pour l’Algérie, regardez Nekkaz.

Lire aussi
tebboune

Nonobstant, ce voyage spirituel devra s’effectuer sur Google Maps. « Vous avez une bonne connexion là bas chez vous, profitez-en pour zoomer » se félicite le premier ministre. Avant de conclure « voyager pour de vrai ? Vous n’êtes pas Rifka non plus. Ce privilège est réservé pour les stars d’instagram. Vous les fuyards, les harragas, et la racaille de Barbes, vous avez Google Earth aussi. Bon courage »

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut