Vous êtres en train de lire
Selon l’ONU, la nouvelle Algérie découverte l’année passée est en réalité l’ancienne

Selon l’ONU, la nouvelle Algérie découverte l’année passée est en réalité l’ancienne

onu

Coup du pour l’Algerian Dreams. En une journée, deux rêves se sont effondrés. Le pays replonge dans ses infinis malheurs. En effet, ce matin, SONATRACH a publié un communiqué dans lequel elle affirme que le liquide noirâtre découvert dans une ferme à Constantine est en réalité des huiles de moteurs de camions usagées, qui ont également contaminé le sous sol de cette zone agricole. Grosse déception, à part El Djouzia et Enrico Macias, les Constantinois n’auront pas de quoi frimer. Mais le malheur est national. Ce soir, l’organisation des nations unis a révélé une autre triste vérité.

Il n’y a pas de Nouvelle Algérie

Les temps sont vraiment durs. Une année après son instauration, la nouvelle Algérie c’est autre que l’ancienne, sa semblable, son identique. L’ONU tire sa conclusion après plus de 10 mois de travaux.  » Désolé de vous décevoir, mais il n’y a jamais eu de nouvelle Algérie. Alors cessez de l’appeler ainsi, vous ne les gonflez » déclare son porte-parole.

L’ONU va encore plus loin. « Pour ne rien vous cacher, l’ancienne Algérie était meilleure. Si vous insistez à donner un nom à cette Algérie post-hirak, je vous propose l’Algérie médiévale. C’est plus juste, parce qu’à cette époque il n y avait pas internet, pas d »huile de table ni d’eau du robinet et pas de liquidités dans les bureaux de postes non plus. Bref, bon courage, de toute façon, c’est bientôt la fin » conclut le rapport

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut