Vous êtres en train de lire
Rezig promet de baisser المهر des Tlemceniennes d’ici l’été

Rezig promet de baisser المهر des Tlemceniennes d’ici l’été

rezig

Le ministre du populisme et des promesses non tenues a encore frappé ! Après le lait, le pain, les dattes, les sodas, l’huile de table etc…Kamel Rezig s’attaque à une nouvelle institution algérienne : les mariages.

De plus en plus de couples se disent oui pour profiter, à deux, de la misère et des crises insurmontables de la nouvelle Algérie. Nonobstant, le mariage peine à redémarrer à l’ouest du pays, plus précisément à Tlemcen, la ville du meilleur ….et du pire également si on compte le clan Boutef.

Des dots hors d’atteinte

« Les Tlemceniennes sont belles de face, mais de dot, c’est cruel » a ironisé le ministre du commerce. Rezig ne va laisser aucun prix élevé, et même les plus insolites. Un programme social vient d’être lancé à Tlemcen en vue de baisser les dots des mariées. « Je donne 3 mois seulement à tous les parents de Tlemcen de baisser les prix des dots de leurs filles, sinon elles vont mourir dans leurs mains comme un double six vêtue de blanc  » prévoit-il.

Selon les dernières estimations matrimoniales, un mariage à Tlemcen coûterait 1/3 du PIB national. Sans compter les cadeaux (mhiba) qui peuvent s’élever jusqu’à 10000 milliards selon Farès Mesdour. Kamel Rezig veut stopper cette folie et se donne les vrais moyens. « Misogynie à part, je vais faire comme pour la viande blanche, c’est-à-dire rien du tout. Mais je vous promets comme d’habitude, les dots vont baisser d’ici mi-mai, verra qui vivra parce que la faim vous menace » conclut-il

Lire aussi
amar-belhimer

Désormais, vous pouvez épouser une Tlemcenienne, une seule condition : Soyez riches.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut