Vous êtres en train de lire
Suite à un bug, Zeghmati retire, par erreur, la nationalité à Ryad Mahrez

Suite à un bug, Zeghmati retire, par erreur, la nationalité à Ryad Mahrez

La rédaction
mahrez

Finalement Belkacem Zeghmati ne met pas tout le monde en taule, les autres, il les raie carrément de la carte. Le garde des sots (faute de frappe) a présenté hier un projet de loi sur la déchéance de la nationalité à l’encontre de la diaspora algérienne. Si cette loi est appliquée, 95 % des dirigeants algériens seront déchus de leur nationalité. Mais la dernière inspiration du premier juge du pays semble toucher grand nombre, même les personnes les plus improbables.

Mahrez, première victime

Tout le monde attendait Amir Dz ou Zitout, la première victime de la loi Zeghmati n’est autre que l’international algérien Ryad Mahrez.
Selon nos sources, une erreur informatique dans les serveurs du ministère de la justice est à l’origine de cette décision surréaliste. Une anomalie lourde de conséquences, puisque le capitaine de l’équipe nationale vient d’apprendre par son agent la déchéance de sa nationalité algérienne. « Nous venons de recevoir un courrier urgent signé par le ministre de la justice affirmant que Ryad Mahrez est déchu de sa nationalité algérienne, il ne pourra plus porter le maillot national, ni rentrer au pays sans visa. Zeghmati nous fait une Guardiola » affirme l’agent du joueur. L’impensable s’est donc produit, après avoir privé le journalisme de Drareni, le ministre du jusqu’auboutisme va priver l’EN de Mahrez. Le porte-parole du gouvernement n’a pas hésité à communiquer sur cette erreur technique. « Ce n’est pas si con que ça finalement. Je dirais même qu’il s’agit d’un lapsus informatique. Ce joueur qui ne cesse de fréquenter les p*** représente mal l’esprit badissi novemebari de l’Algérie, franchement, erreur ou pas, c’est discutable, on verra si on pourra corriger ça, mais ça va prendre du temps » explique Amar Belhimer.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut