Vous êtres en train de lire
Justice : Ouverture d’une usine de montage de dossiers à charge à Berrouaghia

Justice : Ouverture d’une usine de montage de dossiers à charge à Berrouaghia

La rédaction
dossier

L’industrie algérienne s’essouffle, il n’y a plus Tahkout pour gonfler des roues, Rebrab a licencié tout son personnel sauf le service surfacturation, et Condor n’arrive même pas à procurer un smartphone pour Benhamadi dans sa cellule, pour vous dire combien c’est la merde ! La crise s’étend, le seul secteur florissant du pays reste la justice. En effet, en 2020, les tribunaux ont monté plus d’un million de dossier, pour 500 000 arrestations et plus de 350 000 distributions de cellules pour les détenus. En matière de relogement, ce que l’AADL n’a pas réussi en 20 ans, la justice l’a fait en 2 ans. Aujourd’hui, en plein boom, le secteur des sots ou des sceaux (on a perdu le correcteur) ouvre sa première usine de production, et c’est grandiose !

Montage de pièces à conviction

C’est un mégaprojet qui va sans doute relancer le pays. L’usine de montage verra bientôt le jour à Berrouaghia (pour le symbole carcéral). Il s’agit de la première usine de montage de pièces a conviction au monde. « C’est vraiment révolutionnaire et c’est inédit aussi, même la Corée du Nord n’y a pensé. Ce projet nous permettra d’inventer plus d’affaires, de monter des dossiers, et surtout d’avoir des pièces à convictions prêtes pour incriminer un max de citoyens dans des délais record » s’enthousiaste le ministre de la justice.
Selon un procureur l’usine de montage aura une capacité de production de 100 000 pièces à conviction par jour. Toutes issues de l’imaginaire. Pour la faire marcher, la justice recrute plus de 1000 procureurs dotés d’un Iphone 12, de juges, d’agents secrets, et plus de 500 journalistes pour la propagande médiatique. « Je remercie Echourouk de nous avoir prêté ses locaux pour monter les pièces de Walid Nekkiche hier. Mais quand on aura notre usine, ce sera plus simple, plus rentable et plus productif. Il nous reste Drareni, Nekkaz et bien d’autres, vous savez, on répond à la demande du marché, il y a de plus en plus de jeunes qui ont besoin d’un dossier, on les voit sur FB » explique un procureur de la République.

Ce projet permettra également de baisser le taux de chômage, en montant des dossier contre les jeunes citoyens, ils passeront du chômage à la prison

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut