Vous êtres en train de lire
En voulant voir Tebboune, Bengrina se trompe d’adresse et rend visite au général Toufik

En voulant voir Tebboune, Bengrina se trompe d’adresse et rend visite au général Toufik

La rédaction
bengrina

Le président de la République est rentré chez lui hier soir après un long voyage spirituel de réflexions et de travail sur soi. Il est désormais prêt pour gouverner jusqu’à 2050. Au lendemain du plus grand come-back de l’histoire après Jordan en 1998 et El Mancahr en septembre dernier, de nombreuses personnalités ont exprimé leur « soulagement » et leur « joie » de ce retour gagnant. À l’instar du peuple, qui attend impatiemment son argent volé en papier cadeau, la classe politique s’est précipité comme d’habitude dans sa pratique de la chita en félicitant le président qui a choisi finalement l’Algérie malgré la tentation de la bière allemande. Ce matin, plusieurs députés et chefs de partis se sont blessés lors de bousculades pour rendre saluer le président. Un seul politique a réussi à atteindre le président, il s’agit du visiteur le plus célèbre du pays : Abdelkader Bengrina.

Une visite ratée

Selon nos reporters infiltrés à la présidence Bengrina aurait commis une erreur des plus insolites ce matin en tentant de rendre visite à Tebboune.

Prenant la route pour Zeralda afin de rejoindre la résidence présidentielle, VisitorMan se serait induit en erreur par un agent des forces de l’ordre. Demandant où se situe la résidence du patron du pays, Bengrina s’est vu orienter vers la résidence d’état où l’ancien général-major et Dieu du pays reçoit des soins actuellement. Une grave faute commise par l’agent qui ne comprend plus rien à la situation. Résultat : Bengrina se trouve avec le général Toufik dans sa chambre médicalisée au lieu de prendre un selfie avec le président de la République. « Je savais que ça finirait par arriver. Je rends visite à tellement de gens que je perds mes repères. La dernière fois, je suis tombé sur un couple gay transgenre en voulant rejoindre deux militants d’Al massar Al Jadid. Ça arrive. Bref, Toufik aussi fait son retour avec Nezzar, il mérite qu’on lui rende visite. On sait jamais, il peut redevenir Dieu cette année. Quant à Tebboune, j’irai demain, je n’ai rien à foutre » explique Bengrina.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut