Vous êtres en train de lire
Nezzar demande la carte de victime du terrorisme

Nezzar demande la carte de victime du terrorisme

La rédaction
nezzar

On attendait Tebboune on a eu Nezzar, pour vous dire combien le militaire prime sur le civil, même dans l’aviation internationale. L’ancien ministre de la défense serait à Alger depuis dix jours. Un comeback inattendu qui lui a permis de vider son mandat d’arrêt international, lancé contre lui en aout dernier. « D’habitude, Khaled Nezzar quand il vide, c’est soit ses chargeurs d’AK47 ou bien le trésor public. Aujourd’hui, il est venu pour vider son mandat, estimons nous heureux » déclare le premier ministre. L’ex babana (père spirituel de l’Algérie dans les années 90’) revient dans la peau de la victime, et saisit la justice pour obtenir une compensation.

Victime du terrorisme

Visiblement, l’ancien chef d’état majeur ne sait pas rouler que les R, il roule tout le monde dans la farine également. Fort de son acquittement par le tribunal militaire de Blida, Khaled Nezzar rêve plus grand. « Bon mon combat contre le pois chiche obèse, c’est bon je l’ai eu. Mais ma cawwiewe militaiwe fut tellement pénible que je wéclame des dwoits maintenant. Sinon je vais sortir mes awmes et je vais tiwer, tiwer, tiwer » crie-t-il, furieux. L’avocat de Nezzar vient de déposer la demande de son client, et selon lui, c’est très correcte. « Mon client a déjà obtenu une carte de Moudjahid alors qu’il était dans les rangs de l’armée française durant la guerre d’Algérie, donc ce n’est guère absurde. Et puis, la décennie noire, on a tous été victime du terrorisme. Surtout lui ! Vous imaginez, un général de la 2 ème puissance militaire contraint de rater les matchs de Mike Tyson la nuit et les films érotiques de Canal+ juste pour sortir tirer sur la foule ? Je vous rappelle que Counter Strike n’existait pas à l’époque, et on ne pouvait pas distinguer les bons des méchants. Bref, Mr Nezzar est une victime de ce terrorisme qui l’a empêché de faire des bivouacs et des méchouis de gazelle dans plusieurs montagnes du pays » estime maitre Kari.

Outre la demande d’octroi de cette carte, Nezzar souhaiterait que la justice l’autorise à faire des tirs à balles réels, une passion qui lui manque tant. « Putain, je suis nostalgique. Tous les ingrédients de 88 sont réunis : Couvre-feu, queues pour la semoule, misère, je vous cache pas ; ça m’excite » s’enthousiasme le général .

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut