Les laboratoires annoncent à qui mieux mieux l’efficacité supposée de leur vaccin contre le Covid. D’abord Pfizer, dont le vaccin serait efficace à 90%, ensuite les russes qui font un petit peu mieux avec “Sputnik” “efficace à 92%”. Bien sûr tout le monde attend, le vaccin de Boutef qui lui fait toujours dans les 98%. Mais pour le moment, c’est Bonatiro qui entre en scène révélant au public que son vaccin contre le covid est efficace, mais juste pas assez pour guérir des malades.

“L’essentiel c’est de participer”

Loth Bonatiro refait surface avec la deuxième vague du coronavirus. Il revient pour remettre les pendules à l’heure. Lui qui a été moqué en février quand il a annoncé la découverte d’un vaccin contre le covid. “J’ai découvert le vaccin contre le covid en premier. C’est vrai qu’il était efficace à 0%, mais ce n’est pas une raison pour que personne n’en parle” proteste “Bonazero” sur Echourouk TV. Pour le sismologue, dont la crédibilité scientifique est à peu près équivalente à celle de Cheb Khaled quand il déclame que “الجرح يبرا بالدواء”, le plus important c’est d’avoir mis au point un vaccin, l’efficacité n’étant qu’un chiffre. “Comme disait Rabah Saadane, l’essentiel c’est de participer. Mon vaccin ne guérit pas certes mais il ne tue pas non plus. Ne dit-on pas que ce qui ne tue pas rend plus fort ?” s’interroge-t-il à juste titre. Pour illustrer son propos, Bonatiro n’hésite pas à faire appel à des figures politiques. “Le vaccin contre le covid de Pfizer serait “efficace à 90%”. Je comprends que ça soit équivoque pour vous cette notion d’efficacité exprimée en pourcentage. Je vous explique : Si Boutef était un vaccin, son efficacité culminerait à 98%” affirme-t-il. “Si mon vaccin était un candidat à la présidentielle, il serait Ali Fawzi Rebaine. Voilà tout” conclut-t-il.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)