“Dans la nouvelle Algérie, rien n’est nouveau, même pas le neveu” c’est avec beaucoup d’humour que le président de la République a fait la promotion du prochain référendum, ou viol constitutionnel pour les intimes. Sa majesté, n’ira pas voter seul le premier novembre prochain, en plus de sa poche urinaire, il sera accompagné d’un gosse, et non des moindres, le légendaire neveu de Abdelaziz Bouteflika.

On ne change pas une équipe qui gagne

“Le neveu de Bouteflika a été pour l’ex président algérien au vote ce que la culotte rose est pour Madonna lors des concerts, un porte-bonheur, un rituel de chance. Tebboune l’a très bien compris, ce gosse tu l’emmènes où tu veux tu sortiras vainqueur. “C’est incroyable, cet enfant est un magicien ! Vous entrez avec dans la fosse aux lions, vous en sortez indemne, vous l’emmenez avec vous à la poste, vous repartez avec votre argent, bref, c’est un putain d’ange qui veille sur vous, et je ne veux prendre aucun risque, je veux gagner” explique le président.

La décision du président s’inscrit dans le cadre du prolongement du 5ème mandat, qui est en marche, contrairement à son initiateur. Après le retour de Djemai et Djaaboub, plusieurs grandes figures du régime Boutef vont signer leur come back. Le neveu de Bouteflika en fait partie .”Et puis un vote sans lui, ce serait tellement fade. Ce gamin mi-harry potter, mi-Ben Stiller est trop rigolo en plus, c’est comme la fraude, on ne peut pas s’en priver” souligne Chorfi, président de l’autorité des élections.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)