C’est la rentrée des classes ! Les walis ont repris le chemin de l’école, pas en tant qu’élèves, ils n’ont toujours pas la volonté d’aller décrocher la sixième, mais plutôt en leur qualité de haut fonctionnaires responsables de leurs villes. Plusieurs images hilarantes ont circulé sur le net : des tablettes dans une école à Batna, un général septuagénaire portant blouse bleue avec ses camardes de 7 ans…mais la plus surréaliste nous vient d’Oran, dans une école primaire où monsieur le wali a effectué sa visite.

Dans la vidéo, une enseignante fait remarquer que les tables dont dispose l’école date de l’époque coloniale. Le président Tebboune ordonne immédiatement l’ouverture d’une enquête.

Ça date du néolithique

Peu de temps après l’incident qui nous a fait oublier la polémique de Mounia Benfeghoul, une équipe d’archéologues est arrivée à l’école primaire afin de contredire l’enseignante. Après 3 heures de recherches, les résultats sont surprenants : des gravures datant de plus de 15 000 ans ont été découvertes sur les tables montrant des représentations de mammouths, de bisons et un visage humain, celui de Bouteflika suppose le chef d’équipe. “Voila, ouvrez bien vos yeux et fermez vos gueules. Les résultats sont formels, il n’y a aucune trace de l’époque coloniale, ça remonte au néolithique, la preuve Bouteflika était élève, on voit le voit bien manger son gouter” précise le wali.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)