« Trop c’est trop ! C’est la goutte qui a fait déborder le vase » C’est sur ces mots de colère que l’ex secrétaire général du FLN a annoncé son ralliement au boycott de la France. Les musulmans aux quatre coins du monde ont exprimé leur indignation et leur fureur face au vent d’islamophobie qui souffle sur la France. Chacun à sa manière, les « jaloux » de l’Islam ont répondu présents.
A Neuilly-sur-Seine, la communauté musulmane, composée principalement d’anciens dirigeants algériens, bouillonne. C’est le cas de l’ex parton du FLN et ancien Drabki de l’orchestre Mennai. En effet, Amar Saidani qui occupe un luxueux loft à Neuilly vient de prendre une forte décision.

Destination Barcelone

“Il est hors de question que je reste ici, dans ce pays de racistes, avec ce peuple islamophobe. Je ne peux plus supporter qu’on dise du mal de l’Islam ou de son prophète. Cette colère fait rider mon front encore plus, et c’est affreux” crie-t-il, furieux. Accompagné de sa famille, Saidani quitte Paris pour aller s’installer à Barcelone, ou il possède une magnifique villa offerte par le peuple algérien durant le règne de Bouteflika. “On n’a pas hésité une seconde. Je passerai d’abord par Annecy, la petite Venise, où ma famille détient un chalet. Après on va à Alicante, ce n’est pas moins raciste mais il y a moins de musulmans, donc moins de racisme” explique-t-il.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)