Plus rien ne va entre la France et le monde musulman de manière générale et la Turquie en particulier, depuis l’assassinat de Samuel Paty, professeur dans un collège, sur fond d’utilisation par ce dernier de caricatures jugées insultantes pour le prophète Mohamed. Le président Macron a réaffirmé lors de l’hommage rendu au professeur, l’attachement de la France aux valeurs de la laïcité et de la liberté d’expression. Mais les musulmans de plusieurs pays arabes ont appelé de leur côté à faire cesser la haine de la France envers l’Islam. Un appel qui a pris des allures de boycott de tous les produits français en guise de représailles. La Turquie en particulier s’est distingué dans cette campagne puisqu’après avoir traité le président français de « Fou qu’il faut soigner », le président turc a pris une nouvelle mesure plus radicale.

Les français mourront de faim en moins de 72h

Recep Tayyip Erdogan a ordonné aujourd’hui à l’ensemble des kebabs situés en France de fermer boutique à compter de demain 12h, pour marquer la forte protestation de la Turquie et des musulman contre l’islamophobie de la France. C’est lors d’un nouveau discours prononcé ce matin que le président turc a pris cette décision pour « montrer à la France que les kebabs sont la vraie cantine des français et que ces derniers mourront de faim en moins de 72h. » Il a par ailleurs affirmé, statistiques à l’appui, qu’au vu du prix des menus des restaurants classiques et des produits alimentaires, 95% des français qui mangent quotidiennement un kebab salade/tomate/oignon/ sauce samourai seront privés de nourriture et risqueront de se soulever contre le gouvernement pour ne pas mourir de faim.

Face à la mobilisation observée chez les restaurateurs trucs en France, le ministre français des affaires étrangères s’est envolé aujourd’hui vers Ankara afin de tenter de convaincre Erdogan de revenir sur sa décision. Un bras de fer sur fond de course contre la montre vient de commencer.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)