Boycott de la France : Des dirigeants algériens annulent leurs vacances de Noël à Paris

La rédaction
macron

Plusieurs pays arabe ont appelé au boycott des produits français sur les réseaux sociaux pour protester contre la montée de l’islamophobie en France depuis l’attentat conte un professeur d’histoire. Le Koweït a boycotté le biscuit Lu, le Qatar va cesser de financer le PSG pour se consacrer à Daech et le Maroc n’enverra plus son Roi pour un lifting dans les cliniques de chirurgie esthétiques à Cannes. Mais la plus forte décision est signée : le pouvoir algérien. Ce dernier, appelle ses enfants (ministres, walis, députés et hommes d’affaire) à ne pas se rendre en France pour les vacances de Noel, une première depuis 1962.

Un coup dur pour l’économie française

Cette décision inattendue aura des conséquence désastreuses sur l’économie française. En effet, les dépenses des dirigeants algériens représentent 56% du PIB de la France. C’est la deuxième plus grosse source de revenus après la vente des cocottes minute Seb aux pays du tiers-monde. « C’est un coup dur pour nous. Je ne sais pas si nous nous en relèverons. Déjà que l’hiver c’est pour bientôt, et qu’on devra se chauffer au bois… » regrette Jean-Yves Le Drian. « L’opération « قطع دابر فرنسا » initiée par feu Gaid Salah en avril 2019 a, malheureusement pour nous, réussi » conclut-il, dépité.

.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut