En train de lire
Coupures d’internet durant le BAC : Tebboune ordonne l’ouverture d’une enquête

Coupures d’internet durant le BAC : Tebboune ordonne l’ouverture d’une enquête

La rédaction
tebboune

Les députés ont voté la loi sur la nouvelle constitution à l’unanimité, des centaines de détenus d’opinion croupissent en prison et internet est coupé durant les épreuves du Bac….Bienvenue dans la nouvelle Algérie, ou plutôt l’ancienne, de toute manière, ce sont les mêmes. Comme sous l’ère de Benghebrit, le successeur de Houda Feraoun ne manque pas d’audace. L’accès à internet a été perturbé toute la journée pour éviter la fuite des sujets du bac, c’est un peu comme si on coupe le bras à tous les députés pour éviter qu’ils votent oui, quoique cette idée est géniale !

Bref, cette année, Algérie Télécom n’a même pas coupé, vu que la connexion était déjà dégueulasse. À l’instar des entreprises économiques, plusieurs institutions étatiques et privées ont été lésées, dont la présidence de la République.

Abdelmadjid Tebboune n’a pas pu regarder la série Columbo, ni son mangas préféré Le Détective Conan. Pire, il n’a pas récupéré l’argent volé sur le jeu vidéo Scareface…autrement dit : une journée merdique pour le locataire d’El Mouradia.

Ce soir, il décide d’agir !! Non on déconne, il a juste ouvert une enquête.

Lire aussi

Je veux des coupables

La police a décidé d’ouvrir une enquête qui sera menée dans plusieurs agence d’Algérie Télécom pour déterminer le vrai responsable de cette farce. Qui est derrière la plus conne décision politique de l’histoire : Feraoun qui dirige toujours ? Le requin blanc qui n’est toujours pas rassasié ou bien juste le directeur d’une agence nationale qui n’arrive même pas à faire fonctionner un modem.

La réponse ne tardera pas à tomber. Selon certaines indiscrétions, le coupable c’est Khaled Drareni dont le iphone 11 capte toutes les données mobiles. En attendant, les résultats officiels, éteignez vos PC et vos tels et allumez un joint, ça vous aidera à survivre.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut