Vous êtres en train de lire
La classe politico-médiatique réagit au plan de déconfinement d’El Manchar

La classe politico-médiatique réagit au plan de déconfinement d’El Manchar

La rédaction
El Manchar

De Soufiane Djilali à Abdou Semmar, la classe politico-médiatique réagit au plan de déconfinement d’El Manchar.

Voici des premières réactions de la classe politique et médiatique après la présentation, par le gouvernement, des modalités de sortie du confinement d’El Manchar prévue à partir du 06 septembre 2020.

Soufiane Djilali (buveur de thé a la présidence) : A Jil Jadid nous sommes très heureux du retour d’El Manchar, nous sommes quelque part des jumeaux cosmiques. Eux font de la parodie d’articles journalistiques et nous on fait de la parodie de partis politiques.

Abdelaziz Djerad (chasseur alpin) : C’est une excellente nouvelle pour le moral des algériens et pour la liberté d’expression dans les Pyrénées orientales . Le sachiez-vous ? J’ai lu dans un livre sans images que la Mandchourie tient son nom d’El Manchar.

Mohamed Larbi Zitout (Barman à Londres) : Je salue cette grande victoire des hommes libres d’Algérie et rappelle que le mouvement Rashad a toujours soutenu l’humour et la dérision. La preuve, lisez notre programme.

Maître Bouchachi Mustapha (Alias la double peine) : « C’est avec beaucoup de soulagement que nous accueillons la nouvelle du déconfinement d’El Manchar, en même temps, nous nous tenons prêts à toute éventualité pour demander dès à présent la libération sans conditions de l’équipe d’El Manchar qui n’a pas été encore emprisonnée

Amar Belhimer (Encarta 1997) : Je m’abstiendrai de toute déclaration face à des journalistes sans carte. Pour ma part je préfère les journalistes sans conscience.

Abed Charef (agriculteur amateur) : « Khaled Drareni n’a pas été condamné pour avoir juste fait son métier, comme le disent nombre de ceux qui prétendent le défendre ». (Abed Charef a vraiment dit ça et c’est plus improbable qu’un papier d’El Manchar)

Lire aussi
madoff

Gaid Salah (notre père qui est aux cieux) : Ana matirite 3likoum, maghleqt el manchar, que j’adorai par ailleurs. D’ailleurs un jour, alors que je mangeais une gazelle entre deux repas, j’ai eu un fou-rire et j’ai failli m’étouffer. Heureusement que Chengriha a surgi et m’a donné un grand coup par derrière… Walakine Hayhate.

Abdou Semmar (Vulcanisateur sans permis) : Khawti khwatati, pour comprendre le pourquoi du comment du déconfinement d’El Manchar, il faut revenir à l’arrestation en mai dernier du Général El Caniche à la frontière malienne en compagnie du neveu de El Hamel. Leur arrestation a été le résultat d’une enquête jumelée entre les services de la DTC et la YDFZB. Enquête, faut-il le rappeler, déclenchée par le Général (ou peut-être colonel) Ben7allab qui n’est autre que le cousin par alliance de Nazim Baya, le fondateur d’El Manchar. On peut donc conclure, khawti khwatati que… au final, je raconte n’importe quoi.

Walid Kechida (innocent en prison) : Apres cet article, djewzounna djoussour ta3 Amel Zen.

Khaled Drareni (un autre innocent en prison) : Sma3na ou Fra7na

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut