En train de lire
Anis Rahmani nommé président d’honneur d’El Watan

Anis Rahmani nommé président d’honneur d’El Watan

La rédaction
anis rahmani

Le seul journal qu’on pouvait légitimement suspecter de professionnalisme a craqué. El Watan a profité du vide laissé par Ennahar (qui cesse de paraître) pour devenir le journal de propagande n°1 du pays. Dans un article paru samedi, le quotidien francophone a vanté les les mérites du président de la République. L’article, qui a suscité l’indignation des lecteurs, ressemblait aux flatteries d’Anis Rahamni à l’égard de Said Bouteflika traduits en français. Certains ont même cru que c’était une caméra cachée pourrie. Malheureusement non, le PDG d’Ennahar qui croupit en prison vient d’être nommé président d’honneur d’El Watan afin d’y apporter son savoir faire en matière de chita.

« La chita ne s’use que si l’on s’en sert pas »

Le seul détenu dont l’emprisonnement nous réjouit tentera de gérer son nouveau journal depuis sa cellule à El Harrach. « J’ai du boulot mais ça ira, je sais gérer ces situations. Dans un premier temps, j’invite l’ensemble du personnel d’El Watan à rejoindre nos locaux dans les caniveaux de la capitale, et ce pour s’initier au journalisme d’égouts. Portez des masques, Pas à cause du Covid mais juste parce que l’odeur est insupportable ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut