Vous êtres en train de lire
Ce qu’il faut retenir de l’interview de Tebboune

Ce qu’il faut retenir de l’interview de Tebboune

La rédaction
tebboune interview

Son excellence sérénissime a accordé hier soir un entretien avec quatre journalistes dont le professionnalisme est à peu prés égal à celui du décorateur d’El Mouradia (ça dépend des gouts).

Déconfinement, crise économique, réouverture des écoles etc..Si vous avez ratez l’interview parce vous aviez autre chose à foutre ou même si vous l’aviez suivi sans rien y comprendre, notre rédaction a compilé pour vous les points les plus importants :

  • Une heure avant l’interview, les journalistes sont passés par la prison d’El Harrach pour se rappeler « le sort d’un journaliste qui fait son travail correctement»
  • Les journalistes ne sont pas autorisés à poser des questions : Ils sont là pour écouter les réponses aux questions que le président se pose.
  • Tebboune « Saha Ftourkoum. J’ai choisi 21 h pour vous épargner Djerad autorise les citoyens à sortir pendant le feuilleton de Reda City 16 »
  • Tebboune « Si, en décembre, je savais que les événements allaient prendre cette tournure là, j’aurais laissé Bengrina gagner ».
  • Tebboune « J’ai autorisé la réouverture des commerces pour sentir ريحة رمضان »
  • Tebboune « Je suis prêt à les refermer si chaque femme au foyer apprend à préparer la zlabiya et qalb el louz chez elle »
  • « Nous avons instauré le couvre-feu pour se protéger des bagarres et des accidents de la route et non pas du covid »
  • « Le conseil des ministres par téléconférence a été annulé 5 fois à cause de la connexion de merde d’Algérie Télécom »
  • « Les détenus d’opinions sont en quarantaine à El Harrach pour ne pas contaminer les citoyens par les virus : liberté et démocratie »
  • « Au sommet de l’état, nous avons réduit le nombre des décideurs à une personne, ce n’est pas de la dictature, c’est une mesure sanitaire »
  • « J’appelle les chômeurs à ne plus tenir les murs, et faire du téléchômage chez eux »
  • « Je compte beaucoup sur l’argent de nos enfants le jour de l’Aid pour renflouer les caisses de l’état »
  • « Les journalistes présents ici, paieront une amende de 10000 Da pour avoir enfreint le couvre-feu »
  • « Il y aura un avant et un après covid. Le monde entier va changer sauf le régime algérien »
© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut