Nul n’est prophète en son pays. Bonatiro en est l’exemple. Moqué en Algérie, le chercheur a peut-être trouvé acquéreur à son vaccin en la personne de Trump.

La pandémie de covid-19 qui se propage comme un feu de brousse a déjà fait 479 morts aux états-unis. Le président américain s’impatiente. Il cherche des solutions, n’importe quoi qui pourrait freiner la progression de l’épidémie. Sur twitter, Trump invite le chercheur algérien Loth Bonatiro à faire vite pour mettre au point son vaccin contre le coronavirus. “J’ai entendu parler d’un illuminé qui s’appelle Loth Bonatiro. Il aurait trouvé entre deux relevés sismographiques le vaccin contre le virus chinois. J’espère que c’est pas du mytho”.

Des essais pas concluants

Le prétendu vaccin de Bonatiro ne serait en réalité qu’une recette de grand-mère pour soulager les hémorroïdes. Un test réalisé sur dix souris a provoqué la mort de neuf d’entre elles. La dixième aurait plongé dans un comas profond. Selon plusieurs témoignages concordants, elle se serait réveillé une ou deux fois pour insulter la mère de Bonatiro puis elle se serait révanouie.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…