Il y a un mois, avant que le Covid-19 ne décide de frapper l’Algérie, le président de la République a envoyé un avion transportant un don de l’Algérie pour aider les autorités chinoises à faire face à la propagation du Corona. En plus des tisanes, du miel au citron et de plusieurs litres de l’huile d’olive de Azazga, le don était composé d’un million de masques de protection et plus de 500 000 flacons de gel hydroalcoolique. Aujourd’hui, le Corona s’est confortablement installé en Algérie, où il ne risque rien, surtout dans nos hôpitaux. Le bilan ne cesse de s’alourdir, la peur est palpable, et résultat des courses, tous les stocks des bavettes et des gels antiseptiques se sont épuisés. Pas de panique, le président de la République qui a volé à la rescousse des Chinois, tente de sauver son propre peuple.

« Ndirelhoum contre-khoutta »

C’est la première fois que le génie de la politique dévoile son plan. Ce n’est pas celui de la récupération de l’argent, ni celui de la récupération de son fils, il s’agit de sa stratégie pour récupérer nos bavettes. “Offrir ce don à la Chine c’était une khoutta pour ne pas qu’ils meurent et laissent nos chantiers sans ouvriers, et nos chats errants sans chasseurs. Mais maintenant, l’heure est grave, ce foutu Corona va tous nous tuer, il me laissera même pas finir mon mandat et le programme de Bouteflika, quelle poisse !” se lamente le président. Avant de poursuivre “mais ce n’est pas grave, heureusement que j’ai une contre-Khoutta. On va récupérer nos aides pour nous prémunir contre le virus”. Dans une demande officielle envoyée à l’ambassade de Chine, l’Algérie exhorte le gouvernement Chinois à lui rendre ses affaires qualifiant le don “d’erreur et d’action précipitée”. Dans le cas où les bavettes seraient déjà utilisées, le ministre de la santé sollicite la bienveillance du peuple Chinois pour les laver avant de les remettre. “Il est plus facile de trouver un homme honnête au gouvernement qu’une bavette dans une pharmacie. Mais les miennes sont chez vous, et puis franchement on n’a ni le temps, ni l’envie d’en fabriquer, rendez-les, ida bghitou ze3ma” supplie Dr Benbouzid.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Coronavirus : L’Algérie construit un nouveau cimetière

Le coronavirus est à nos portes. Après la France, un autre cas…

Coronavirus : L’Algérie envoie 1000 litres d’huile d’olive à la Chine

Le coronavirus continue de faire des victimes. Le bilan s’alourdit chaque jour…

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…

Confinement : Bonatiro échange son vaccin contre un sac de semoule

A la fin du monde, l’humanité se divise en deux catégories :…