En train de lire
Coronavirus : Trump presse Bonatiro de mettre au point son vaccin

Coronavirus : Trump presse Bonatiro de mettre au point son vaccin

La rédaction
bonatiro

Nul n’est prophète en son pays. Bonatiro en est l’exemple. Moqué en Algérie, le chercheur a peut-être trouvé acquéreur à son vaccin en la personne de Trump.

La pandémie de covid-19 qui se propage comme un feu de brousse a déjà fait 479 morts aux états-unis. Le président américain s’impatiente. Il cherche des solutions, n’importe quoi qui pourrait freiner la progression de l’épidémie. Sur twitter, Trump invite le chercheur algérien Loth Bonatiro à faire vite pour mettre au point son vaccin contre le coronavirus. « J’ai entendu parler d’un illuminé qui s’appelle Loth Bonatiro. Il aurait trouvé entre deux relevés sismographiques le vaccin contre le virus chinois. J’espère que c’est pas du mytho ».

Des essais pas concluants

Le prétendu vaccin de Bonatiro ne serait en réalité qu’une recette de grand-mère pour soulager les hémorroïdes. Un test réalisé sur dix souris a provoqué la mort de neuf d’entre elles. La dixième aurait plongé dans un comas profond. Selon plusieurs témoignages concordants, elle se serait réveillé une ou deux fois pour insulter la mère de Bonatiro puis elle se serait révanouie.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut