Vous êtres en train de lire
Chute des prix du pétrole : Tebboune annonce le ramadan pour la semaine prochaine

Chute des prix du pétrole : Tebboune annonce le ramadan pour la semaine prochaine

La rédaction
tebboune

C’est la dèche. Le cour du pétrole s’effondre. Le coronavirus se propage. Fella Ababsa continue à faire des vidéos sur Instagram en toute impunité. Et Abdelmadjid Tebboune est président. Bienvenu dans la nouvelle Algérie. Celle d’avant n’était peut-être pas meilleure, mais celle-là est bien pire. Que s’est-il donc passé ? Les Algériens ne sont-ils pas sortis le 22 février pour exiger justice et liberté ? Nous voilà libre de choisir entre mourir de faim ou du corona. Ou des deux à la fois si vous habitez à Blida. Mais pas de panique (khatikom), le président a la solution. Ce n’est pas parce qu’on a le pétrole qu’on n’a pas d’idées.

Un ramadan surprise

Le Président Abdelmadjid Tebboune a présidé une réunion de travail consacrée à l’évaluation de la situation économique, au lendemain de la chute drastique du prix du baril de pétrole sur le marché international.

Durant cette réunion, plusieurs décisions ont été annoncées. Le ministre du commerce a été « instruit pour la présentation immédiate d’un tutoriel intitulé ‘comment survivre en se nourrissant exclusivement de racines et d’herbes sauvages’, en prévision de la famine qui se profile à l’horizon », indque la présidence.

Le ministre du commerce, à cette occasion, a assuré qu’il veillerait à la disponibilité des plante sauvages dans les prés. Il a prévu à cet effet une réunion au siège de son ministère pour plafonner le prix du kilo de pissenlit autour de 40 da.

Lire aussi
sonatrach

Tebboune a chargé « le ministre des affaires religieuses et des waqf d’annoncer le début du mois sacré pour la semaine prochaine » ajoute la même source. Le ramadan est normalement prévu pour le 23 avril, mais comme nous allons manquer de tout alors autant jeûner. « Le mois sacré pourrait durer plus longtemps que d’habitude également. Trois ou quatre mois, voire davantage, nous ne savons pas encore ». Si les prix ne redécollent pas, ça sera le ramadan pour toujours.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut