Total est pour l’Algerie ce qu’un cancer gastro-intestinal est pour votre estomac, il se gêne pas pour vous bouffer. Comparaison n’est pas raison ? Pas du tout, puisque le géant pétrolier français vient d’obtenir l’autorisation d’explorer le gaz intestinal des Algériens, appelé intimement “pet”.

Total a remporté l’appel d’offre de l’état algérien qui a mis en vente tous les gaz naturels du pays. Après votre sous-sol, la multinationale contrôle désormais 90% de vos culs.

“Péter plus haut que son cul”

Avant d’arriver au fin fond de vos tripes, Total a fini par tout explorer (pétrole, gaz naturel, gaz de shiste, uranium etc…). Sa prédation sans limite l’a conduit donc, avec la complaisance du pouvoir algerien, à vos parties intimes. “Le côlon des Algeriens est aussi riche que leur sous-sol. Ces grands bouffeurs de loubia et de pois-chiche produisent plus de 1000 m3 de gaz par an. Tliba et Naima Salhi en produisent à eux seuls la moitié, c’est juste impressionnant. On a hâte d’explorer ces putains de tripes” a commenté le porte-parole de Total.

Pour ce faire, l’entreprise française sort les gros moyens : plus de 1000 appareils de coloscopie et d’endoscopie, 500000 mètres de tuyaux et plus de 10000 gastrologues qui vont assurer le forage intestinal des ventres des Algériens. “On va placer 3 grands gisements, un dans les duodénum, un dans l’iléon, et un 3ème dans le jéjunum de chaque Algérien. On vous appelle à manger des légumes secs en abondance, à boire du Vichy et surtout à se lâcher. Lâchez-nous le max de caisses svp” conclut le PDG de Total.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)