En Algérie, on ne fait jamais la même erreur deux fois. On la refait 4 ou 5 fois pour être sûr. La réélection de Bouteflika pour un 4ème mandat, et celle de Tebboune pour un 5ème sont deux exemples très parlants. Fidèle à notre réputation de rois de la gaffe, le président en exercice a eu l’idée d’étendre un de nos meilleurs plan foireux à l’international. Il s’agit de l’ANSEJ qui devait augmenter la croissance économique et qui n’a finalement augmenté que le nombre de DFSK et de morts sur nos routes. La Tunisie est le premier pays à en bénéficier. 150 millions de dollars sous forme de dépôt à la banque centrale tunisienne.

L’ANSEJ pour les pays, ou agence nationale de soutien au développement des pays autres que l’Algérie, est une aide financière accordée par l’Algérie à des pays en difficulté. Ou pas. Le principe est simple, on te donne de l’argent sous forme de prêt, après si tu ne peux pas rembourser tu ne rembourses pas. Et si tu peux rembourser, tu rembourses pas non plus. Cela permettra à terme à l’Algérie de conserver sa place de dernière de la classe. Le président Tebboune s’est largement exprimé sur le sujet hier. “Cet argent (les 150 millions de dollars) c’est ce qui nous est resté après avoir payé le lait et la patate, nous ne savions pas quoi en faire alors nous nous sommes dit autant le donner à nos amis tunisiens” s’est-il expliqué. Mais il s’agissait aussi de le mettre à l’abri selon le président de la république. “C’est une façon aussi de mettre cet argent en un lieu sûr. Je vous rappelle que le procès en appel d’Ahmed Ouyahia s’ouvre le 12 de ce mois. S’il sort de prison il va pour sûr tout chaparder”.

Sitôt le programme annoncé, le président égyptien, mauritanien, malien, nigérien ont fait part de leur volonté de visiter l’Algérie. Même le roi Mohamed VI, qui n’a jamais mis les pieds en Algérie, a exprimé son désir de “renouer avec le voisin algérien”.

Vivement que le président algérien fasse un tour en Algérie pour que nous profitions nous aussi de la générosité de ce grand pays. Il faudrait peut-être pour que cela arrive commencé par élire un président.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Le PDG de Total nommé ministre algérien de l’Energie

L’avant-projet de loi sur les hydrocarbures a été adopté après une réunion…

Économie : الشربات intéresse les Russes comme arme bactériologique

La position de l’Algérie dans la zone du libre échange sera renforcée…

Lancement de Ouedkniss Justice, site d’achat de juges en ligne

Les juges algériens ne sont pas à vendre, ils sont à acheter.…

Coopération algéro-turque : Bientôt une usine de montage de "حلوة الترك" à Tiaret

Le visite du président turc Erdogan à Alger a été l’occasion de…