Vous êtres en train de lire
Tebboune décrète le 25 février journée nationale du Coronavirus

Tebboune décrète le 25 février journée nationale du Coronavirus

La rédaction
tebboune

On l’attendait depuis de longues semaines. Le voilà enfin arrivé. Non, je ne parle de l’état de droit mais bien du coronavirus. Le microbe est entré sous les hourras des Algériens hier soir. Accueilli en héros, le corona marquait le retour de l’Algérie sur la scène internationale. Pas de la plus belle des manières, certes, mais on fait comme on peut. Héros ? Il se pourrait. J’ai lu quelque part à propos du corona que les personnes les plus à risque étaient les personnes âgées.

Abdelmadjid Tebboune : 76 ans
Saïd Chengriha : 79 ans
Ben Ali Ben Ali : 84 ans
Bouazza Ouassini : 72 ans
Salah Goudjil : 90 ans

Bref, à quelque chose malheur est bon (عساكم أن تكرهوا شيئا و هو خير لكم). Notre salut est peut-être dans le corona. Qui sait ? Ne l’a-t-il pas été dans la peste pour nous débarrasser du choléra au moment où feu Gaid Salah à sommer (feu aussi) Bouteflika de déposer sa démission ?

Même s’il ne réussit pas à nous débarrasser des ces débris, il faut avouer que le coronavirus est un sacré ambianceur. Il a carrément mis le feu à la toile hier soir. Tout le monde état excité à l’idée de contracter le virus. Avoir des frissons dans un pays où il n’y a pas d’hiver et où il fait presque tout le temps 40°C est devenu un luxe.

Lire aussi
tebboune

Sitôt le premier cas de CoV confirmé, le président Tebboune a réagi par un tweet pour fêter l’annonce. « Mes sincères félicitations aux Algériens pour la découverte du premier cas de contamination au coronavirus ». Le président de la république va plus loin en décrétant la journée du 25 février journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et le coronavirus. Limité à un seul cas, Abdelmadjid Tebboune promet que le virus sera propagé bientôt sur tout le territoire national pour que tout le monde puisse en profiter. « Vu l’état de nos hôpitaux, je peux vous assurer que d’ici le mois de mars chaque Algérien aura son coronavirus avec lequel il pourra fraterniser » s’est-il engagé. Nous craignons que ça soit la seule promesse tenue durant son quinquennat.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut