La justice algérienne c’est comme Chengriha, elle ne rigole pas ! (sauf avec les riches). Le garde des sceaux n’a pas passé le réveillon tranquille, il se dit affecté par de certain statuts FB. En effet, le ministre ouvre le feu cette fois-ci sur les internautes postant la vanne acculé du nouvel an : « Je me souviens de l’an passé comme si c’était hier ». Zeghmati est ferme, cette publication est passible de 6 mois de prison ferme et une amande de 100 000 DA.

« Atteinte au gosto »

Après l’incarcération des porteurs d’opinions et de drapeau berbère, un autre délit invraisemblable vient de s’ajouter dans l’annuaire des juges téléphoniques. Il s’agit de l’atteinte au « gosto » des internautes par la vanne suscitée. “J’ai ouvert fb et je ne cesse de vomir. Une dizaine de personne ont relayé cette vanne infecte. Je peux tout pardonner moi, surfacturation, transfert illicite de devise, trafic de coke, tout sauf ça. J’ai les noms, tous ceux qui l’ont publié vont croupir en prion pour 6 mois, ils seront réincarcérés le 30 décembre 2020 pour 10 jours afin qu’ils ne récidivent pas” promet Zeghmati. Avant de conclure “on peut manquer d’humour, moi-même je suis grincheux, mais ce n’est pas une raison pour nous faire chier”

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…