À l’instar des voisins de la Chine, plusieurs pays ont décrété le niveau d’alerte sanitaire maximal sur leurs territoires. La France a enregistré plusieurs cas mais Éric Zemmour court toujours. Le virus dont les symptômes sont semblables à ceux d’une grippe saisonnière (forte fièvre, gêne respiratoire, toux et insuffisance respiratoire, éternuements) ne risque pas de faire son entrée en Algérie, d’abord parce que l’Algérie a toujours été hôte d’autres épidémies plus coriaces (comme la peste, le choléra et Ennahar TV …) mais aussi parce que le virus, lui-même, n’en a pas trop envie. Notre rédaction unicellulaire qui a déjà interviewé le Vibrio cholerae, a pu approcher le CoV cet après-midi, on vous livre l’intégralité de l’entretien.

Ni Hao Corona, joli prénom au passage. Comment gérez-vous votre vie après ce remarquable succès ?
Oui j’avoue que ce n’est pas facile, je me sens dans la peau des Beatles, mais bon j’essaye de rester humble. J’ai envie d’une longue carrière

Racontez-nous votre histoire, on ne vous connait pas…
Je suis un simple virus parmi tant d’autres qui rêvait de détruire l’humanité. J’ai grandi en Chine, la vie est n’est pas trop chère là-bas, et puis ils sont nombreux, il y a toujours un corps à squatter.

Depuis décembre, vous êtes en tournée (Japon, Etats-Unis, Australie, France etc…) Un coup de cœur ?
En Australie c’est beau mais j’ai failli me bruler le virion, y avait des flammes partout. Les USA c’était super aussi mais c’est un pays dominé par les MST, j’ai eu du mal à m’intégrer. Mon coup de cœur reste la France. Une vraie terre d’accueil, même s’il y a du racisme mais il suffit de suivre la méthode Kamel Daoud pour obtenir une carte de séjour. Je vais d’ailleurs écrire une tribune contre la culture chinoise.

Vous risquez donc de venir nous faire coucou. On est un peu plus bas
Non, jamais. Soyez tranquille, l’Algérie ne fait pas partie de mes plans. C’est un vrai bordel, surtout depuis la présidentielle, on n’arrive pas à vous cerner. Si je viens, je m’y perds. Non je n’ai pas envie, merci.

Vous avez des amis algériens ?
Oui beaucoup même. Naimavirus qui infecte dans les esprits des badissis, Anusvirus, il tient aujourd’hui un grand groupe de presse, et plein d’autres…

Donc vous soutenez le hirak ?
Je suis apolitique, ça ne me dit absolument rien, mais ce que je peux vous dire, c’est que je peux pas attaquer un peuple qui souffre déjà de la peste. Quand vous éradiquerez votre pouvoir, je viendrai peut-être vous saluer.

Je sens de la fièvre, j’ai des frissons. Ce n’est pas vous, par hasard ?
Non, non, il ne faut pas devenir schizo non plus. Ça c’est la grippe. Si c’était moi, vous seriez mort au 2ème éternuement.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…

Coronavirus : L’Algérie envoie 1000 litres d’huile d’olive à la Chine

Le coronavirus continue de faire des victimes. Le bilan s’alourdit chaque jour…

Les pharmaciens désireux de s'installer doivent trouver un général adoptif

En Algérie, il existe deux façons pour un pharmacien d’avoir un agrément…

Coronavirus : L’Algérie construit un nouveau cimetière

Le coronavirus est à nos portes. Après la France, un autre cas…