En train de lire
Affaire de la cravate : L’Italie convoque l’ambassadeur algérien à Milan

Affaire de la cravate : L’Italie convoque l’ambassadeur algérien à Milan

La rédaction
cravate

ça commence les histoires ! Sitôt installés, les ministres commencent déjà à gaffer. En effet, le tout jeune ministre délégué aux start-ups a commis une faute de goût en se présentant avec une cravate trop courte à la cérémonie de passation de pouvoir. C’est la faute de trop pour les Italiens, ils montent au créneau pour ce qu’ils estiment être une « atteinte au bon goût ».

Le ministère italien des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué, samedi, l’ambassadeur d’Algérie à Milan pour dénoncer « la faute de goût intolérable » du ministre délégué algérien. « C’est une bavette ou une cravate ? هذي إهانة للشعب الإيطالي « , s’offusque le Luigi Di Maio dans un communiqué, qui réclame aussi que « les autorités algériennes fassent preuve d’élégance dans leurs choix vestimentaires ». « Tout a été fait dans la précipitation, mais ce n’est pas une raison de porter la cravate du jour de sa circoncision » lit-on dans le communiqué. L’Italie exige en compensation la livraison gratuite de 18 millions de mètre cube de gaz naturel et l’extradition du groupe Torino et Milano qui « nuisent impunément à la réputation de l’Italie sur youtube ».

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les relations se tendent entre les deux pays. Les Italiens ont déjà eu des différends diplomatiques avec les Algériens à cause des costumes manches courtes, et de la pizza à la mayonnaise.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut