Le Black Friday 2019 est terminé, l’Algérie aussi. La première dictature régionale réalise la plus grosse transaction commerciale de l’histoire de cet évènement. Non elle n’a pas réussi à se débarrasser de sa Symbol Dz ni des Condor Plume8, mais elle vient d’écouler toutes ses réserves de pétrole et de gaz.

Sonatrach, BUY bye l’Algérie !

La société nationale gérant le pillage des richesses du pays frappe un 2ème grand coup après la loi sur les hydrocarbures, et cette fois-ci c’est l’état de grâce. En effet, Sonatrach a réussi à vendre Hassi Messaoud et Hassi R’mel pour le prix d’un. Après avoir mis en solde ses puits de pétrole, la vache à lait réalise la vente du siècle. “On voulait mettre Hassi R’mel en promo, après on s’est dit pourquoi ne pas offrir Hassi Messaoud pour cet achat, ça marche ensemble après tout. Je crois que même Apple ne rivalise sur le plan promotionnel” estime Kamel Chikhi, le nouveau PDG de Sonatrach.

Les deux gisements appartiennent désormais à une société franco-américaine, l’Algérie a réussi tout de même à garder la cafète du complexe pétrolier.

Sonatrach qui fait plus de scandales avec ses deux gisements que Nabila avec ses deux nichons a donc réussi à se débarrasser de ses fardeaux qui empêchaient parfois ses employés de boucler les niveaux de candy crush.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Le PDG de Total nommé ministre algérien de l’Energie

L’avant-projet de loi sur les hydrocarbures a été adopté après une réunion…

Économie : الشربات intéresse les Russes comme arme bactériologique

La position de l’Algérie dans la zone du libre échange sera renforcée…

Lancement de Ouedkniss Justice, site d’achat de juges en ligne

Les juges algériens ne sont pas à vendre, ils sont à acheter.…

L'Algérie recouvre les 1000 milliards perdus grâce aux recettes réalisées par Air Algérie en août

Air Algérie a touché le jackpot. La recette réalisée par la compagnie…