Vous êtres en train de lire
Tebboune nomme Belaïd Abrika ministre délégué chargé de la coopération

Tebboune nomme Belaïd Abrika ministre délégué chargé de la coopération

La rédaction
Belaid-Abrika

Mohand Oussaid porte-parole. Brahim Bouzeboudjen directeur de cabinet. Sale journée pour les racistes Algériens. Jamais les beaufs, les cons, et Naima Salhi n’ont été aussi malheureux depuis la mort de Gaid Salah. Pourtant, ils ne sont pas au bout de leur peine. D’autres nominations vont tomber. Nous avons la liste. Et il y a tellement de Zouaves dedans qu’on dirait une liste des bénéficiaires de logements sociaux à Beni Douala.

Abdelmadjid Tebboune a nommé Belaïd Abrika, ministre délégué chargé de la coopération avec le Zouavistan. Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Zouavistan est un pays frontalier de l’Algérie officielle. Sa surface est à quelques kilomètres carrés près égale à celle de l’Algérie. Il est peuplé de Zouaves. Pour résumer, le Zouavistan c’est l’Algérie moins Club des Pins. Pour ceux qui ne connaissent pas Belaïd Abrika, vous ne ratez rien.

Mais ce n’est pas tout. Tebboune va nommer d’autres Zouaves dans des postes importants dans les prochaines heures. Ainsi, a-t-on appris la nomination imminente de Mohand Chérif Hanachi ministre de la jeunesse et des sports. Takfarinas ministre de la culture. Mustapha Mazouzi ministre des affaires religieuses, des finances et de l’enseignement supérieur à la fois, parce qu’il sait tout. Nous n’en savons pas davantage pour l’heure, mais il y a fort à parier que tous les autres ministères seront attribués à des Zouaves. C’est normal. Ils sont chez eux et ils sont 42 millions.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut