Vous êtres en train de lire
La SNTA se lance dans la production de cocaïne

La SNTA se lance dans la production de cocaïne

La rédaction
cocaine

Il est le seul président qui pourrait mettre le pays sur les rails. Abdelmadjid Tebboune est devenu le 8ème président de l’histoire d’Algérie. Même s’il sera toujours sous la tutelle de l’armée, l’élu des cons, des militaires et des personnes du troisième âge promet de redresser le pays avec sa portion magique.

La coke, l’opium du peuple

Pour renflouer les caisses de l’état, son excellence ne veut plus compter sur les hydrocarbures. Ils sont dans les mains de la France. Il compte plutôt sur un projet très prometteur et d’avenir : La production de cocaïne. Tebboune affirme avoir acquis l’expérience suffisante pour mener ce méga projet. Il sera secondé par son fils, artisan de l’affaire El Bouchi. « J’ai enjoint la SNTA, par décret présidentiel, d’arrêter sa production de tabac et de chemma et de se tourner vers la coke. La société nationale est appelée à produire plus de 10 000 tonnes de blanche par an ». Pour ce faire, des milliers de coca seront plantés dans le désert, selon son directeur. « L’Algérie deviendra premier producteur de coke à l’horizon 2025. Le but n’est pas de couvrir la consommation nationale, mais d’exporter cette substance vers l’Europe et les États-Unis. On réalisera des bénéfices mesdouriens » estime Kamel El Bouchi, fraichement nommé à la tête de la SNTA.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut