Vous êtres en train de lire
La police démantèle un vaste réseau de distribution de baghrir

La police démantèle un vaste réseau de distribution de baghrir

La rédaction
baghrir

« Le hirak c’est comme une crêpe de baghrir, c’est tout plein de trous (du cul) » commente la DGSN. Un vaste réseau de distribution de baghrir (pancake selon TSA) vient d’être démantelé à la grande poste. La police a donc mis 42 semaines pour remonter à Khalti Aldjiya (85 ans) chef des opérations « dessert et goûter » et Emir de l’organisation gâteaux et entremets armés (GEA).

BaghRIRE, drôle de réseau

Selon l’EMTV (état-major TV) le réseau est composé d’une dizaine d’homme, âgés entre 40 et 60 ans. Ils posaient des couffins bondées de baghrir dans les rues d’Alger. « Le baghrir est fait avec de la semoule importée de France et de l’huile fournie par Rebrab. C’est un réseau international soutenu et financé par a bande pour déstabiliser l’Algérie » explique le commissaire de police.

Ce coup de filet a sauvé le pays d’un complot certain monté par Khalti Aldjiya, une terroriste culinaire au service des puissances étrangères hostiles à l’Algérie. Une perquisition au domicile de l’octogénaire à la fouta a permis la découverte de 10 kg de semoule, 5 kg de farine, de la levure, du sel, et des dizaines de bidons de miel. Une chose est sure, ce baghrir a bel et bien un gout explosif.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut