Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah « Mahrez Rabia a été viré parce qu’il est contre le régime »

Gaïd Salah « Mahrez Rabia a été viré parce qu’il est contre le régime »

La rédaction
gaid-salah

Le camarade Mahrez Rabia a été licencié par la télévision publique, officiellement pour son excès de poids et officieusement parce que la rédaction en a marre de l’entendre parler de son papy. Le journaliste de terrain se voit évincer après avoir eu la bonne idée de couvrir le hirak. Si la direction de la chaîne n’a pas donné de détails, son propriétaire quant à lui, a encore décidé de parler, hélas, pour mettre les points sur le i.

« Il existe deux types de journalistes »

Lors d’une allocution digestive après un méchoui, le chef d’état (major) a décidé de tout vomir. « L’éviction de Mahrez est trop logique, le contraire m’aurait étonné. Ecoutez, en plus d’être juge, je suis aussi rédacteur en chef. Et je peux vous dire qu’il existe deux types de journalistes en Algérie : Ceux qui soutiennent le régime comme Karim Boussalam, et ceux qui ne font plus de régime comme Rabia Mahrez, autrement dire les gros cons et les gros tout court » explique sa majesté. Selon les nouvelles instructions militaires envoyées à la chaîne publique, les journalistes doivent peser (leurs mots) avant de l’ouvrir. « Mahrez n’a pas été éjecté pour son obésité, Boussalam en est la preuve tangible, mais ce dernier soutient le régime, alors que l’autre gros passe ses vendredis à marcher dans les rues d’Alger uniquement pour se taper des tacos. J’espère que j’ai été clair, on leur demande pas de faire le régime mais de le soutenir. C’est la seule façon de peser lourd à mes yeux » conclut-il

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut