boutef

Coup de théâtre. Bouteflika est bel et bien le père biologique des 5 candidats à la présidentielle. Les résultats des tests ADN sont sans appel. Le lien de paternité est formellement établi.

Fils de Boutef mais surtout FDP

Ils sont 5. Comme les power Rangers. Mais eux, ce sont les Lahass rangers. Ils s’appellent Abdelmadjid, Ali, Azzeddine, Abdelkader et Abdelaziz. Ils sont rivaux pour la succession au trône de l’empire du Cachir. Non, ce ne sont pas des bâtards comme se plaisent à les appeler injurieusement quelques individus (بعض العناصر ). Ils sont bien pire. Ce sont les fils illégitimes du président déchu Abdelaziz Bouteflika. Des analyses ADN l’ont confirmé. “Le test réalisé sur des poils de cul prélevés sur chaque candidat indique que l’ADN de Bouteflika et l’ADN des candidats sont identiques à 99,96%. Les 0,04% restants, reviennent à Ali Fawzi Rebaine” révèle Rabahi, professeur en génétique et chef de service à l’hôpital Mustapha. “En résumé, les Algériens sont sur le point d’élire un nouveau Bouteflika avec 4 nouveaux Saïd” fait-t-il observer, à juste titre. Le professeur explique que si le père biologique des candidats est le même, il en est autrement pour la mère. “Bouteflika les a conçus avec différentes femmes. Donc à chacun sa génitrice. Ceci explique la dissemblance physique des candidats” suppute-t-il. Puis de conclure “la science est incapable d’identifier la mère de chacun, mais d’expérience je peux vous assurer que ce sont tous des FDP”. On n’est pas loin de penser la même chose.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Bekhlili renonce à la présidentielle “J’ai oublié. Le 12 décembre c’est mon 3ème mariage”

Ira-t-il? N’ira-t-il pas ? Il attend la décision de Mihoubi, il soutient…

Fares Mesdour se lance dans les présidentielles : “si mes calculs sont bons, je serai élu avec 13 milliards de voix !”

Le chef d’état-major l’a ordonnée, le chef de l’Etat l’a fait. Par…

Bouteflika “Si c’est Bedoui qui organise la présidentielle, il y a de fortes chances que je sois élu”

Abdelaziz Bouteflika est sorti de son silence monacal. Dans une contribution parue…

Bouteflika “Coucou, je peux revenir ?”

Abdelaziz Bouteflika a réagi à la convocation du corps électoral par le…