La 31e cérémonie des Molières, qui récompense les meilleures productions théâtrales françaises s’est déroulée lundi soir à Paris. La soirée a consacré la pièce “élections du 12 décembre” et son metteur en scène le général Gaïd Salah, en présence de Amar Saidani et du général en fuite Beleksir.

C’est une première. Le théâtre algérien est enfin récompensé. Le jury est tombé sous le charme de la pièce écrite, scénarisée et produite par Ahmed Gaïd Salah. “élection du 12 décembre” est une tragi-comédie qui retrace les fausses rivalités de 5 candidats pour une succession jouée d’avance. Le jeu d’acteur a également été salué par le jury; surtout celui de Benflis, “opposant farouche” (معارض شرس) au système dans la pièce. Inutile de vous spoiler la fin, mais sachez ce n’est pas Bouteflika qui sortira vainqueur dans cette course à El Mouradia. Par contre, et c’est son seul suspens, personne ne sait encore si la pièce va être jouée le 12 décembre.

Pour rappel, plusieurs autres pièces de théâtre ont déjà été nominées pour le Molière sans qu’aucune ne soit jamais primées. A titre d’exemple, “La main étrangère” écrite par Ahmed Ouyahia; “La décennie noire” tragédie écrite et produite par Toufik Mediène et “On m’a volé mes Istimarates” comédie écrite et interprétée par Rachid Nekkaz.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

L'Académie française valide le mot "faichlesse" pour exprimer un état d’affaiblissement extrême

Si la France était en guerre contre l’immigration, selon Marine Le Pen,…

9 juin 1990 : Cheb Djalti découvre que "خلقو رب العالمين"

En 1989, Cheb Djalti sortait l’album “ديرولو الحنة” (mettez-lui du henné), avec…

Mazouni pour remplacer Merdaci à la tête du ministère de la culture ?

Aana lasstou marfoudha a présenté samedi sa démission au chef de l’Etat,…

Naïma Salhi lance la première édition du festival de Connes

En marge de la 71ème édition du festival de Cannes, la sulfureuse…