Vous êtres en train de lire
Gaïd Salah lance Harrach 1 « Chaque citoyen aura sa propre cellule d’ici 2024 »

Gaïd Salah lance Harrach 1 « Chaque citoyen aura sa propre cellule d’ici 2024 »

La rédaction
prison

La crise du logement sera-t-elle enfin réglée ? A croire la dernière déclaration du chef d’état(major) oui, tous les Algériens auront un toit avant l’écoulement de l’année 2024. Non ce n’est pas l’AADL, ce serait trop vous mentir, c’est le tout nouveau tout beau programme de relogement Harrach 1 et Harrach 2.

Cellule individuelle, le reste collectif

Selon nos sources, le programme a été conjointement lancé par AGS et son futur président Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier affirme avoir tiré tous les enseignements de l’échec du programme Aadl pour élaborer un autre prometteur et mûrement réfléchi. « On ne va rien vous cacher. Ce jeu du chat et de la souris va durer une éternité : Vous manifestez, et nous on vous arrête. La prison d’El Harrach est déjà saturée. Ou allons mettre les futurs détenus d’opinons ? Ne dites pas dans mon cul, je connais la blague. Nous estimons avoir plus de 20 millions détenus d’ici 2020, on n’a pas de temps à perdre » explique Tebboune. Selon le futur président déchu, le pouvoir s’engage à construire des milliers de prisons à travers le pays pour une capacité de 30 millions cellules. Quant à Tizi Ouzzou, Bouira et Bejaïa, ils vont juste la barricader. « D’ici 2024, chaque citoyen disposera d’une cellule de 4m², dépourvue d’eau et de lumière mais il peut aisément crever dedans. Coté hygiène, ce n’est pas le grand luxe. La promotion Harrach contiendra des toilettes et des douches collectives, une cantine et une cour pour l’ensemble des résidents » annonce Tebboune.

En vue de l’obtention d’une cellule Harrach, les inscriptions sont déjà ouvertes. Il suffit que le citoyen affirme publiquement son opposition au chef d’état major, porte un drapeau berbère, ou bouscule un candidat pendant qu’il fait sa prière sur le trottoir.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut