En train de lire
Rassemblement devant le tribunal : Gaïd Salah dénonce une violation de domicile

Rassemblement devant le tribunal : Gaïd Salah dénonce une violation de domicile

La rédaction
gaid-salah

Hier soir s’est tenu le procès du siècle selon le régime algérien, qui n’hésite pas à l’appeler Nuremberg 2 en raison de la forte ressemblance entre les détenus d’opinion et les criminels nazis. « Comme la jeunesse hitlérienne, la jeunesse algérienne brandit des drapeaux » explique Zeghmati. Mais la solidarité populaire ne faiblit pas non plus, à l’intérieur du tribunal de Sidi M’hamed, des dizaines d’avocats se sont constitués volontairement pour assurer la défense des détenus. A l’extérieur, des centaines de manifestants se sont rassemblés pour soutenir les jeunes innocents et appeler au départ de la justice du téléphone. Une situation qui a visiblement agacé le chef d’état-major. Ce dernier était au balcon en train de cuire une gazelle.

« Dégagez de chez moi FDP ! »

Le chef d’état-major vient de faire un discours improvisé en réussissant à mobiliser ses deux neurones. Le contenu n’est n’a pas trop d’intérêt : 1545 insultes, 5455 menaces et intimidations. En résumé, il appelle les manifestants à dégager de la rue et de ne plus s’approcher du tribunal de Sidi M’hamed, sa résidence secondaire. « Hayhat FDP de peuple. Vous occupez la capitale, mais de là à vous introduire dans ma propriété et violer l’intimité de mes buffets, je vous le promets, vous le payerez cher » menace-t-il en rotant. En effet, selon la nouvelle présidente, le tribunal de Sidi M’hamed, rebaptisé Sidi El Gaid contient plusieurs chambres : la chambre pénale, la chambre de commerce, la chambre de grande instance et la chambre d’AGS, aménagé en un grand barbecue avec un lit à 5 places, deux frigos et une télé pour regarder Karim Boussalam. Se rassembler devant les tribunaux c’est s’introduire illégalement dans le domicile du général c’est donc un délit pénal passible d’une peine de mort par pendaison. « Je vous collerai tous des procès aux culs, bandes d’idiots, et puis ici c’est très pratique, les juges sont mes voisins de chambre, pas la peine de les appeler au téléphone » prévient-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut