En train de lire
Gaïd Salah « il n’y aura pas d’élections le 12 décembre… on va juste faire semblant »

Gaïd Salah « il n’y aura pas d’élections le 12 décembre… on va juste faire semblant »

La rédaction
gaid-salah

C’est officiel. Il n’y aura pas d’élections le 12 décembre. Le chef d’état (major) l’a affirmé lui-même à son entourage. Soulagé ? Pas si vite !! Le général gaga promet un simulacre d’élections comme ça a toujours été d’usage en Algérie.

Choisir entre la peste et la peste

Programmée, annulée, reprogrammée puis reportée. La présidentielle de 2019, on dirait l’avant-première de Papicha. Finalement, elle n’aura tout simplement pas lieu. Gaïd Salah en a décidé ainsi. Le chef d’état-major se veut rassurant en allant dans le sens des revendications des Algériens. « Des élections ? En Algérie ? Non mais vous rêvez ?! Les élections, c’est comme l’espoir, il y en a jamais eu en Algérie ! » s’étonne-t-il. Par contre il faut faire semblant, assure le général. « Il n’y aura pas de vraies élections, moi-même je suis contre. Surtout que la dernière fois qu’on a fait confiance à la populace en les laissant voter librement ils nous ont choisi Ali Belhadj » affirme-t-il. Et d’enfoncer le clou « les élections en Algérie, c’est comme les nike au marché de Boumaati, il n’y en a aucune de vraies ». Les Algériens se contenteront alors d’élections de second choix (fel good). Ou pas. En tout cas pour le sergent Garcia l’affaire semble close. « Le 12 décembre, vous n’aurez pas à choisir entre la peste et le choléra. Il n’y aura que la peste au menu. Vous aurez le choléra en août avec les pastèques » conclut-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut