Vous êtres en train de lire
Lancement de Ouedkniss Justice, site d’achat de juges en ligne

Lancement de Ouedkniss Justice, site d’achat de juges en ligne

La rédaction
juge

Les juges algériens ne sont pas à vendre, ils sont à acheter. Le gèle du mouvement de grève des magistrats a confirmé la fameuse rumeur circulant depuis 1962 : Il n’y a pas de justice dans ce pays, et les juges ne sont que des produits commerciaux comme tant d’autre. Au reste, c’est quoi un juge ? Selon mon coiffeur (qui n’est pas con sinon je ne le laisserai pas tripoter ma tête de derrière) un juge est un ensemble de produits : Robe noire mi-burqa mi-costume médiéval, un marteau, des lunettes, un amas de gras, et des poils, en revanche il ne contient ni âme, ni cœur, ni conscience. Il est donc composé de plusieurs objets, d’où sa mise en vente sur le plus célèbre site d’annonces commerciales d’Algérie. En effet, Ouedkniss vient de lancer OuedKniss Justice, site d’achat en ligne de magistrats.

Des prix exorbitants

Les utilisateurs du site déplorent une hausse considérable du prix du juge. Depuis, la décision du gouvernement d’augmenter leurs salaires et leurs primes, les magistrats n’ont pas hésité à hausser leurs tarifs. « Certains escort juges coutent plus cher que Zahia. C’est vrai qu’ils règlent tous tes soucis, mais je trouve qu’ils exagèrent un peu, après tout ils ont juré d’être honnêtes » regrette Salim, un acheteur.

Attentions, certains sont déjà vendus

Cette révolution commerciale connait néanmoins quelques bémols. Une bonne partie des juges et des procureurs mis en ligne sont déjà vendus. L’acheteur risque de se faire arnaquer en payant le juge sans recevoir les services de ce dernier. Ouedkniss rassure et promet de régler ce dysfonctionnement dès l’obtention des numéros des magistrats mis en ligne.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut