Vous êtres en train de lire
Déçu par les candidats, Gaïd Salah annonce qu’il ne votera pas le 12 décembre

Déçu par les candidats, Gaïd Salah annonce qu’il ne votera pas le 12 décembre

La rédaction
gaid-salah

Coup de théâtre. Le chef d’état-major, farouche défenseur des élections du 12 décembre, fait volte-face. Dans un nouveau discours, il fait part à qui peut le comprendre de son intention de boycotter le scrutin.

Gaïd fait son mea culpa

Ahmed Gaïd Salah est-il devenu zouave ? Tout laisse à penser que oui. Déçu par les candidats retenus, le général de corps d’armée rejette les élections qu’il qualifie de « 5ème mandat sans Bouteflika ». « Les candidats sont nuls. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Grosse déception. Même moi je suis désappointé, pourtant c’est moi qui les ai choisis » a déclaré Ahmed Gaïd Salah, surnommé depuis hier Da Mohand. Il indique qu’il n’y aura pas d’élections avec la bande. « Benflis, Mihoubi, Belaid, Bengrina ce n’est pas la bande. C’est la débande. Pas d’érection avec ces gens-là » regrette-t-il. Il avoue pourtant avoir lui-même piloté le travail de l’autorité nationale indépendante des élections en sélectionnant 5 candidats parmi les 22. « J’en ai choisi 5 au pif. Finalement, les élections, c’est comme le toucher rectal, tu mets la main pour porter secours tu la ressors avec de la merde » se plaint-t-il pour finir.

Le MDN en état d’alerte

Sitôt sa position annoncée, les Tagarins sont mis en état d’alerte maximum. Le comportement du général inquiète. Il écoute du Matoub, son haleine sent l’huile d’olive et il commence à perdre son accent dissonant au profit de l’accent kabyle. C’est juste s’il n’a pas troqué le fanion national posé sur son bureau par l’emblème amazigh. Et signe de radicalisation ultime : Son secrétaire l’aurait surpris, nous apprend Algeriepart, un foulard noué aux fesses en train de danser, Techektchuka sur le son de Takfarinas.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut