Vous êtres en train de lire
Le pouvoir « Vous avez reproduit le 1er novembre. Super, on partira peut-être dans 7 ans »

Le pouvoir « Vous avez reproduit le 1er novembre. Super, on partira peut-être dans 7 ans »

La rédaction
hirak

« Je peux enfin dire que j’ai vécu le 1er novembre » déclare un faux moudjahid, en pleurs. Hier les Algériens ont commémoré la fête de la Révolution par une révolution. Le 37ème acte du hirak a été grandiose. Quelques éléments (des millions seulement) ont marché dans les quatre coins du pays pour réitérer leur demande au pouvoir : Dégagez ! Ce dernier pousse son déni encore plus loin et fait la sourde oreille. Il maintient la date du vote pour le 12/12 afin d’élire un nouveau Bouteflika.

Les impressionnantes images ont donc surpris tout le monde sauf les militaires. Ce matin, pour le débrief, les nouveaux colonisateurs remercient le peuple algérien d’avoir mis de l’ambiance hier et leur promettent de jouer le jeu.

« Ok, on refait l’histoire »

Visiblement les Algériens font face au régime le plus con de l’histoire. Après le déclenchement d’une 2ème grande révolution, le pouvoir qui endosse le costume du colon se dit « serein » et « optimiste » pour son avenir. « cher cherdema, on vous tient au mot. Vous vouliez une deuxième révolution novembriste, vous l’avez. Maintenant, laissez-nous reproduire les méthodes de la guerre, ce sera identique, vous ne sentirez aucune différence ». Selon nos sources, le pouvoir compte s’inspirer de la France coloniale pour se défendre : arrestations, exils, condamnations à morts, attentats, embuscades, tortures etc… « Il va falloir rouvrir les vielles prisons, El Harrach est déjà saturé. Bon ça commence bien, le fellaga Bouregaa est en prison. Mais ce n’est que le début, préparez-vous sales bougnoules !! De Gaulles est mort, il n’y aura personne pour vous comprendre, on n’a pas le niveau » menace le pouvoir.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut