Reporters sans permis a appris avec consternation la décision des autorités algériennes de retirer son permis de conduire au journaliste algérien Abdou Semmar, Directeur de la communication de l’usine de gonflage de pneu Tahkout a Alger, le contraignant à quitter le pays. “Cette mesure punitive nous oblige à rappeler au Directeur Général de l’Algérie, Mr. Gaïd Salah un principe évident : Sans permis, Abdou Semmar ne peut pas conduire et ceci est une atteinte flagrante à la liberté de circulations des mammifères à dos poilu.

L’Algérie se retrouve désormais avec, d’un côté, une presse gouvernementale docile et, de l’autre, une presse indépendante dépouillée de permis de conduire, contrainte à l’exil ou à prendre des Yassir.

Le président de Reporters Sans Permis, M. Taxi El Mekhfi, avait affirmé à la presse avoir évoqué le cas de Abdou Semmar avec les autorités algériennes. “J’ai très clairement fait savoir aux autorités algériennes que ce serait un signal extrêmement désastreux, le retrait de permis d’un journaliste (…). Donc, j’ai demandé que ce ne soit pas le cas”, avait-il assuré. Ce à quoi les autorités algériennes ont répondu : “ Inchallah B’rebbi ou kess jus” .

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…