« Le peuple ne mérite pas que des chaines de captivité, il a droit également à une chaîne TV qu’il peut regarder en prison » déclare Houda Feraoun, qui a pu échapper à la justice en coupant sa ligne téléphonique.

C’est donc le gros ménage dans l’audiovisuel. Le pouvoir a interdit la diffusion de la chaîne satellite Al magharibia, l’accusant de porter atteinte à l’amour propre du chef d’état major et à son moral du jeudi soir. S’autoproclamant « la chaîne du peuple » grâce aux scoops culinaires de Zitout et Bensdira, Almagharibia sera vite remplacé par une chaîne lancée par le pouvoir algérien. En effet, le gouvernement annonce dans un communiqué la fréquence de la nouvelle chaîne : Cherdema TV.

La vraie chaîne du peuple

Un nouveau média du pouvoir vient de naître : Cherdema TV. Quoique le porte-parole du gouvernement a laissé entendre que cette chaîne jouit de la liberté la plus absolue (dans la diffusion de la météo). Selon lui le peuple est une “cherdema”, mot inventé par Gaid Salah pour qualifier les manifestants. “Cherdema est une bande de FDP qui nous cassent les couilles depuis 8 mois, allant jusqu’à nous empêcher de faire notre sieste. Maintenant, ces hurluberlus ont leur chaîne TV, qu’ils la regardent et qu’ils ferment leur gueule” explique-t-il.

Le lancement de Cherdema a pour but de contre-carrer Almagharbia et récupérer son audience. “Si Zitout est considéré comme un influenceur, pourquoi pas nous ?” ajoute le gouvernement.

Pour la grille du programme de Cherdema TV, ce n’est pas vraiment la joie. Un discours menaçant et insultant d’AGS chaque matin à 8h. Il sera suivi d’un documentaire de 5 heurs sur la décennie noire, appelé “terrorisme, ça peut revenir”. L’après midi, un jeu télé pour enfants intitulé “balance ton père” dans lequel les participants dénoncent leurs parents s’ils sont contre l’armée. A 20 H, le journal militaire, émission politique et débat entre 10 chiyatines, à minuit documentaire sur la vie carcérale retransmis en direct depuis la prison d’El Harrach.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Pour combler son absence, l’ENTV diffusera un best of des discours de Gaïd Salah

Selon le journaliste d’investigation Abdou Benadouda (Abdallah sur son permis) qui n’a…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Coopération : Un groupe de journalistes nord-coréens en stage à l’ENTV

Si tous les salauds du monde se donnaient la main, ils formeraient…

Selon l’ENTV, 13 Algériens sur 10 sont pour les élections

Il ne faut pas se fier à la réalité. Elle est souvent…