C’est officiel. Abdelkader Bensalah est le boy de Gaïd Salah. On s’en doutait un peu. C’est désormais acté. Un nouveau décret signé par le chef de l’Etat met la présidence de la république sous la tutelle du ministère de la défense nationale.

C’est la consécration de plus de 50 ans de dictature militaire. Fini la gestion opaque des affaires de l’état. Fini la façade civile, dérisoire et menu paravent, qui cachait mal l’absolutisme d’une poignée de généraux balourds et ventripotents. Désormais, le chef c’est El Gaïd. Le sous-chef c’est son subalterne direct. Et ainsi de suite jusqu’à Abdelkader Bensalah qui est in fine le chef de personne.

Les nouvelles missions assignées à Abdelkader Bensalah sont de première importance. Selon le décret n°69, le président de la république est chargé de :

  • Lire à la télévision les discours écrits et transmis par l’Etat-major
  • Exécuter les ordres du commandement militaire
  • Faire les courses de l’épouse du chef des armées
  • Laver la voiture du Chef d’Etat-major le week-end et chaque fois que de besoin

En contre partie, le président de la république, précise le décret, est autorisé à :

  • Bénéficier d’une prise en charge médicale à l’hôpital central de l’armée de Ain Naadja si son état de santé l’exige
  • Faire des siestes s’il le souhaite

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…