En train de lire
Les magistrats revendiquent l’iPhone 11 pour améliorer leurs conditions de travail

Les magistrats revendiquent l’iPhone 11 pour améliorer leurs conditions de travail

La rédaction
zeghmati

Un nouveau pas est franchi à partir d’aujourd’hui dans la fronde contre le système puisque le syndicat national des magistrats a décrété une grève illimitée qui, d’après les statistiques fournies par le syndicat lui-même a été suivie par pas moins de 96% des magistrats à travers le pays.

Cette grève surprise a pris de court le ministère de la Justice puisqu’elle a été annoncée seulement la veille pour le lendemain et n’a laissé aucune chance au gouvernement pour négocier quoi que ce soit. Elle fait suite en effet à une colère des magistrats contre l’annonce par le ministre de la Justice, il y a quelques jours, d’un vaste mouvement dans le corps de la magistrature touchant à près de 3000 d’entre eux. Selon les concernés, cette démarche s’est faite sans aucune concertation et nuit sensiblement à leur carrière. Mais le ministère de la Justice a une toute autre explication aux raisons de cette grève.

Améliorer les conditions de travail, au prix fort

Dans la journée d’aujourd’hui, le ministre de la Justice a convoqué une conférence de presse urgente pour expliquer aux médias et à l’opinion publique les véritables motivations des magistrats derrière le déclenchement de ce mouvement de protestation.

Selon le ministre Belkacem ZEGHMATI, lui-même ancien magistrat, ses anciens collègues veulent améliorer leurs conditions de travail afin de mieux accomplir les missions qui leurs sont dévolues. « Seulement voilà, comme tout le monde le sait, le principal outil des magistrats n’est pas le code civil, ou le code pénal, mais plutôt le téléphone », précise le ministre avant d’ajouter : « nous avons reçu une lettre de revendications de la part du syndicat et dans celle-ci, les magistrats réclament que le ministère leur fournisse des nouveaux téléphones dernier cri, des iPhone 11 censés leur faciliter grandement la réception des ordres et des consignes dans l’exercice de leurs fonctions. Ils expliquent cela par le fait que la technologie a beaucoup évolué et les moyens de communication aussi. Ils ont donc besoin de se connecter aux réseaux sociaux pour suivre l’actualité et lire les ordres transmis via Whatsapp ou Viber ».

Lire aussi
mahrez

Le ministre a répondu qu’il comprenait parfaitement les demandes des magistrats, mais qu’en l’état actuel des budgets, il n’est pas possible de leur acheter des iPhones. En revanche, en vertu d’un marché spécifique, le ministère va fournir des derniers Condor en date. Encore faut-il libérer le patron de l’entreprise actuellement incarcéré. Sûrement par un juge mécontent de la qualité de Condor de service.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut