En train de lire
Poutine propose à Bensalah de s’occuper de la photocopieuse du Kremlin

Poutine propose à Bensalah de s’occuper de la photocopieuse du Kremlin

La rédaction
bensalah

Bensalah sert-il vraiment à quelque chose ? Si en Algérie il est chef d’état illégitime (un poste insignifiant quand c’est l’armée qui gouverne) en Russie il semble avoir enfin trouvé une place dans ce monde. En effet, suite à sa participation au somment Russie-Afrique à Sotchi, l’ancien président de l’assemblée populaire nationale, où il a passé 50 ans de sieste, vient d’être embauché par le gouvernement russe. Il s’occupera de la vielle photocopieuse en panne de marque Canon à l’entrée du Kremlin.

Ne rien faire, c’est tout ce qu’on lui demande

Bensalah a profité de son déplacement en Russie pour y demander refuge. Vivant sans intérêt depuis 8 mois, il passe ses journées à dormir quand il n’a pas chimio. Après la clôture du sommet, il supplie le président russe de lui trouver un boulot. « Je ne fous rien, je me sens inutile dans ce putain de monde, il me reste deux choix, la mort par le cancer ou par la pendaison » lâche-t-il en larmes. Emu, Vladimir Poutine accepte de garder Bensalah contre des infos à fournir aux renseignements russes. Il lui propose de s’occuper de la photocopieuse du Kremlin. « Finalement tu existes, je pensais que t’étais un fantôme. Occupe-toi de la photocopieuse de notre bâtiment, tu ne foutras rien, et signe-nous des contrats de ventes d’armes, si ça se trouve, t’es le chef d’état d’un pays ami » lui dit Poutine.

Sauvé par les âmes charitables russes, Bensalah aura enfin un intérêt. Ou pas. Comme en Algérie, personne ne le calcule au Kremlin, sa machine étant à l’arrêt.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut