En train de lire
Poutine « le cadre de Bouteflika a plus de charisme que Bensalah »

Poutine « le cadre de Bouteflika a plus de charisme que Bensalah »

La rédaction
poutine

Organisé par Vlamidir Poutine, le sommet Russie-Afrique a connu participation de 40 chefs d’état africains plus Abdelkader Bensalah. Hagard, circonspect, distant, le représentant algérien manquait tellement de prestance qu’on pouvait facilement le confondre avec le garçon de café. C’est ce qui se produisit d’ailleurs quand le président du Nigeria Muhammadu Buhari a demandé, par méprise, à Bensalah de lui servir un thé. Grand moment de malaise.

Le cadre c’était mieux

Tout cela n’a pas échappé à Poutine. Ses sourires narquois au moment de son entretien avec Bensalah en disent longs. Le président russe s’est exprimé sur le sujet. Selon lui, le chef d’état Algérien correspond au « degré 0 du charisme ». « J’ai entendu mon ‘homologue’, homologue étant évidemment mis entre guillemets, algérien. Il est vrai que je lui trouvais aucun charisme avant. Mais après l’avoir écouté, je trouve qu’il n’a ni charisme ni faconde » estime Vlad qui en tire les conséquences « il aurait mieux fait de se taire, j’en serais peut-être resté à ma première impression ». Pour le président russe, Abdelkader Bensalah n’a ni la carrure ni l’étoffe pour diriger un pays comme l’Algérie. « Je ne lui confierai même pas la gestion d’une épicerie au fin fond de la Sibérie » se moque-t-il. Et de conclure « l’Algérie c’ avec le cadre de Bouteflika. Lui au moins il ne rencontrait pas les autres présidents, ni leur parlait ». Finalement, ne vaut-il pas mieux ne pas avoir du tout de président, que d’en avoir un qui fout la honte ?

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut