Vous êtres en train de lire
Le PDG de Total nommé ministre algérien de l’Energie

Le PDG de Total nommé ministre algérien de l’Energie

La rédaction
petrole

L’avant-projet de loi sur les hydrocarbures a été adopté après une réunion du gouvernement avec les 5 grands investisseurs, dont le géant pétrolier français Total. Pour les Badissis Novembaris qui nous lisent par milliers, et qui n’ont pas compris la loi parce que l’ENTV leur ment, la nouvelle loi sur les hydrocarbures c’est la nationalisation des hydrocarbures version française. En gros, vous ne pourrez plus demander votre part du pétrole.

Après avoir enflammé les réseaux sociaux suscitant plusieurs interrogations, la loi sur les hydrocarbures vient de dévoiler ce soir ses dessous. En effet, le PDG de Total Mr Patrick Pouyanné a été nommé ministre de l’Energie et des Mines, remplaçant ainsi, le loser Mohamed Arkab (wahrab).

« Le con, il a tout vendu »

Il faut dire que le ministre déchu Arkab a tellement bien négocié qu’il a réussi à garder deux choses : le stylo Bic avec lequel la loi a été signée et l’exploitation entière de ses propres gaz intestinaux. Tout le reste est passé sous le contrôle de la fameuse main étrangère. Une humiliation insupportable qui a forcé le chef d’état dormant à limoger son ministre sans hésitation. « Il a tout vendu le con » s’indigne-t-on dans un communiqué présidentiel. Le premier ministre quant à lui, se félicite de « l’exploit » de son protégé qui n’aurait pas pu faire pire. « Cette année, c’est l’année de la transparence, vous allez voir, on ne vous cachera rien ! Le vote, on le fraude, le pays on le vend et ainsi de suite, c’est la démocratie !! » s’offusque Bedoui. Avant de poursuivre « Puisque c’est Total and Co qui contrôlent désormais nos richesses, autant nommer Mr Pouyanné ministre de l’Energie. Ce sera plus clair, sans langue de bois et sans hypocrisie, l’Algérie va profiter de son expertise dan le pillage des richesses africaines » conclut-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut