Un nouveau contrôle coordonné entre la ville d’Alger et la gendarmerie nationale a été mené la nuit dernière au niveau de la forêt de Bainem.

Cette opération jumelle a permis l’arrestation de quatre citoyens de Bouzareah résidant légalement à Alger. Ils sont accusés d’avoir fait franchir illégalement la frontière entre Tipaza et Alger à plus de 200 migrants.

Ils demandaient entre 900 et 150O dinars algériens (entre 50 et 70 dinars algérois) par migrant pour le transport en voiture vers les gares d’Agha ou Tafourah.

Les quatre passeurs ont été placés en garde à vue par la police algéroise, pour aide à l’entrée ou au séjour irrégulier et mise en danger de la vie d’autrui. Ils devraient être poursuivis par la Justice algéroise.

« c’est un bel exemple de coopération transfrontalière Tipazo-algéroise » a déclaré le procureur de la République d’Alger entre deux procès de manifestants pacifiques.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…