Décidément, Ahmed Gaïd Salah n’a pas seulement perdu le nord, il a perdu les quatre points cardinaux à la fois, et ce, depuis plusieurs semaines. Ses sorties médiatiques annonçant des décisions tout aussi surprenantes qu’inexplicables sont visiblement devenues un jeu pour lui. Sa dernière en date est celle qui a probablement le plus choqué les algériens depuis le début du hirak.
Interdire l’accès à Alger, vendredi 20 septembre, est la décision qui aura marqué le plus les esprits. Tous les accès ont été bouclés aux non-algérois avec, en prime, la menace d’arrestation des personnes et de saisie de tout véhicule contrevenant à la règle imposée. Quelle mouche a donc piqué le chef d’état-major ? Probablement une doubaba électronique qui a dû lui souffler des bizarreries à l’oreille et, en raison de son âge avancé et de sa surdité de plus en plus pesante, AGS a été pris de panique. Une panique qui l’a conduit à prendre une autre décision, encore plus grave!

M. Le Pen : ” une décision historique”

Perdant toutes ses facultés cognitives (pour peu qu’il en ait déjà eu), AGS a donc non seulement interdit l’accès à Alger au non-algerois, mais il a ordonné aux forces de sécurité de saisir le drapeau algérien des mains de tout manifestant du Hirak. Et s’il le fallait, le manifestant “coupable” serait arrêté par la police. Gaid Salah a probablement mangé de la viande de gazelle – son repas préféré- sans savoir qu’elle était avariée. Les conséquences semblent avoir été néfastes.

Si néfastes que l’impact de sa folle décision a retenti au delà de nos frontières puisque du côté de la France, l’extrême droite s’est félicitée de cette interdiction. La patronne du Rassemblement National, Marine Le Pen a même publié un message de félicitations en direction du chef d’état major dans lequel elle salue “une décision historique” et une audace sans précédent de la part de son nouvel “ami” avec qui elle partage le même combat, celui de voir le drapeau algérien interdit partout.

Il est vrai qu’avec la fermeture des frontières d’Alger et l’interditicon du drapeau national, il ne reste plus à Gaid Salah qu’à prendre sa carte au Rassemblement National et intégrer le staff dirigeant du parti…

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

L’Algérie envoie une escadrille de 1000 mouches électroniques en Egypte

Les deux tyrans d’Afrique du Nord voient rouge. Quelques heures après l’impressionnant…

Urgent : Marine Le Pen victime d'un malaise cardiaque suite à la victoire de l'Algérie

La présidente du Rassemblement National a été victime d’un malaise cardiaque suite…

Manuel Valls affirme que « Le voile est la 1ére cause du chômage en France »

« Un mouvement progressiste et révolutionnaire vient de naître en France » selon le…

Champs-Elysées : Une bagarre éclate entre Amar Saidani et des gilets jaunes

Amar Saidani n’aime qu’on le dérange chez lui, aux Champs, à Neuilly,…